Ancien site: Buses faible débit - Buses moyen débit - Buses haut débit - Accessoires - Accesssoires spec 1/2 - Accessoires spéc 2/2  - Aide -  Vous êtes prestataire de services  - Vous êtes technicien de maintenance - Vous êtes sableur, gommeur - Mach1 - Mini SB20 - ATX20 - Fiche (mini-SB20) - Video - Video 2 - Fiche (ATX30) - Video - Fiche (ATX80) - Video - Vidéos - Vidéothèque - ATX20 - Nettoyeurs haute pression - Trailerjet - Trailerpack - Aspirateurs poussières fines - Microstar 429H - Balayeuses mécaniques - Buster 905 - Pelletizers - ST100 - ST200 - Décapage cryogénique carrosserie: savoir où l’on met les pieds ! - Prestations - En quelques mots - En détail - Avantages - Applications

INFORMATIONS

CONNEXION

*Accueil
Home Inicio

ACCUEIL | INFORMATIONS | “BI-TUBE” et “MONO-TUBE”: PARTIE 1 - FONCTIONNEMENT

Quelles différences entre une machine de nettoyage cryogénique dite « bi-tube » et une machine dite « mono-tube » ? Partie 1 : Fonctionnement (19/10/2014)


Une machine de nettoyage dite « bi-tube » utilise pour la projection de glace carbonique 2 tuyaux : le premier véhicule l’air comprimé et le second achemine la glace carbonique.

À noter que le principe de fonctionnement de cette machine repose sur le principe du venturi :


Lors de la projection de l’air comprimé, une dépression au venturi se crée au sein du pistolet entraînant l’aspiration de la glace carbonique.
Le mélange glace carbonique et air comprimé est alors projeté au travers d’une buse sur la surface à nettoyer.


Une machine de nettoyage cryogénique dite « mono-tube » utilise un seul tuyau pour la projection de la glace carbonique.

Le mélange air comprimé et glace carbonique est effectué au sein de la machine :
La glace carbonique est acheminée via un plateau alvéolé tournant, en direction d’un flux d’air comprimé.


Lequel de ces 2 systèmes est le plus puissant ?


Lorsque au milieu des années 80 le système « mono-tube » a vu le jour, ce type d’équipement était, à pression égale et pour le même volume d’air par minute, plus puissant de 5 à 10% par rapport au système dit « bi-tube ».


Cela étant probablement dû à la l’accélération de la glace carbonique tout le long du tuyau et de la buse de projection, contrairement au système bi-tube ou la glace ne connaît une accélération qu’au sein de la buse de projection.


Depuis les choses ont bien changé…


L’utilisation de buses « supersoniques » sur le système dit « mono-tube » a permis d’accélérer la vitesse de projection de la glace carbonique jusqu’à 5 fois par rapport à la vitesse d’entrée.


Lorsque l’on sait que l’efficacité du nettoyage cryogénique repose en très grande partie sur la quantité d’énergie cinétique (Ec =1/2mV²), on comprend que l’accélération de la vitesse des particules de CO2 a son importance.


Chez Cryoblaster®, en plus de développer des buses supersoniques pour le matériel « mono-tube » : coniques, standards, plates… Nous avons également travaillé sur le venturi de notre modèle « bi-tube » : Mini-SB20.


Le Mini-SB20 est équipé en série d’un jeu de 4 venturis au profil supersonique et de 4 buses spécialement étudiées pour profiter au maximum des capacités de votre nettoyeur cryogénique. Cela fait du Mini-SB20 l’un des nettoyeurs cryogéniques « bi-tube » les plus puissants du marché.

Avant de répondre à la question, il convient d’apporter quelques précisions sur le fonctionnement de ces 2 systèmes.

<<< Article précédent: Air comprimé - Recommandations

>>> Article suivant: Décapage cryogénique sur carrosserie : savoir où l’on met les pieds !

INFORMATIONS

BUSES BASSES PRESSION

GOMMAGE CRYOGENIQUE

DECAPAGE CARROSSERIE

BI-TUBE/MONO-TUBE

AIR COMPRIME